La Pigeonne en danger

L’eau a Ă©tĂ© coupĂ©e depuis le 9 fĂ©vrier 2022, mettant en pĂ©ril la vie des habitant-e-s de La Pigeonne. Ce choix rĂ©sulte d’une demande du propriĂ©taire, exĂ©cutĂ©e par le service de l’eau de la ville et l’euromĂ©tropole de Strasbourg.

S’hydrater est essentiel pour le corps humain. Au-delà de 72h sans eau, il meurt. L’hygiène protège des maladies, notamment du COVID-19, dont il limite la propagation. L’accès à l’eau est vital, sa privation est mortelle.

Cette humiliation nous donne un sentiment d’injustice. Doit-on vraiment argumenter pour avoir le droit de boire ? La vérité est qu’une violence grave qui ne saurait trouver de justification s’est produite.
Pire encore, elle a eu lieu sans prévention ni dialogue de la part de celleux qui l’exercent. La sensation de soif et l’impossibilité de se laver ne sont pour lui ni un souvenir d’enfance, ni une angoisse pour l’avenir.

L’accès à l’eau est devenu un enjeu social fondamental, en pleine pandémie. Particulièrement pour les personnes vulnérables, d’autant plus susceptibles de ne pas survivre en cas de contamination.

Heureusement, grâce à notre acharnement et à la mobilisation de soutiens externes, nous avons pu faire rétablir l’eau le 14 février 2022 après 5 jours sans eau. Merci à tout-e-s !

Toutefois, le combat ne s’arrêtant pas là, nous appelons à votre soutien afin de faire face aux éventuelles futures actions violentes dirigées contre La Pigeonne. Vous pouvez nous écrire à lapigeonne[at]riseup[point]net pour être tenu-e au courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *