Rencontre : visibilité et représentations LGBTQIAP+ dans les fictions

Rencontre-discussion dimanche 12 septembre à 15h à la bibliothèque queer féministe et antiraciste Marsha P. Johnson

Dans la littérature jeunesse, comme dans un grand nombre d’œuvres de fictions, on peut constater un manque flagrant de diversité des personnages. Concernant les visibilités LGBTQIA+, on note par exemple un hétérocentrisme quasi total ou l’absence de personnages trans. Si la littérature jeunesse accompagne nos enfants et adolescent.es dans leur construction, comment grandir de manière ouverte sans représentations inclusives ? Et plus largement, quels sont les enjeux politiques de la banalisation des représentations des personnes lgbtqiap+ ?

La maison d’édition On ne compte pas pour du beurre s’est créée avec cette pensée : rendre visible, c’est faire exister.

Rencontre-discussion avec Caroline Fournier, l’une des fondatrices de la maison d’édition jeunesse On ne compte pas pour du beurre et l’autrice de la collection « Lila ». Elle est également la réalisatrice et scénariste de la série lesbienne Q

Le collectif Partage Droits et Autonomie à la bibliothèque Marsha P. Johnson pour la Pride off

Après l’atelier de maquillage contre la vidéosurveillance, les copaines travailleureuses du sexe de Besançon de l’asso PDA ont proposé une discussion à propos de leurs luttes. Il a été question de plein de sujets qui sont souvent invisibilisés, entre autre, de la putophobie dans les milieux militants et féministes qui restent parfois rempli d’abolo. On est trop content·e·s de cette rencontre, des échanges qui ont eu lieu, des liens entre des personnes queer, tds, et d’autres dont les paroles et existences sont délégitimées, diabolisées, ignorées et silenciées dans le système dominant auquel elles s’opposent. On a parlé de colère et de misandrie, c’était des moments précieux. Du coup, on se retrouve aux ouvertures de la bibliothèque bientôt, et on espère revoir PDA que vous pouvez d’ailleurs suivre sur leur site ou facebook, si ça vous dit.

Photo prise par Blanche Varin

Bonjour tout le monde !

La Pigeonne est un squat féministe, queer et antiraciste à Strasbourg. C’est un lieu d’habitation et d’activité autogéré, par et pour les femmes et les personnes queers, en mixité choisie.

Ce site est encore en construction 🙂